lundi 24 juin 2019

L'engrenage de destruction de l'Algérie bien avancée



Nous pensions tous que les éléments de destruction de lAlgérie et de son identité seraient la vermine issue du M.A.K et autres mouvements du même acabit , mais non, nous nous sommes trompés.

Si le MAK est bel est bien un mouvement ennemi de l'Algérie et des algériens, une structure terroriste et criminelle, elle n'est pas la seule a avoir cette volonté de détruire les algériens.

Le mouvement dit des "novembristes" ou encore "novembristes badissiens" en référence a Ibn Badis (qui n'a strictement rien à voir avec tout cela) est sur la toile très actif, ils se considèrent comme des nationalistes algériens, mais en réalité des fanatiques anti-kabyles, et des aplaventristes accrochés au général Gaid Salah.

Leur "nationalisme" considère les émiratis et les saoudiens plus proches de l'Algérie que le sont les kabyles.

Le poison juif international est extrêmement fort, nous nous attendions tous a l’émergence d'un mouvement nationaliste unitaire, nous nous retrouvons flanqués de bandes de voyous ayés et de misérables frustrés pensant que l'Algérie est ...arabe. Non, l'algérie est arabo-berbère, sa composante kabyle est berbère est non seulement légitime, mais elle est vitale.

L'Algérie subit des attaques multi-fronts, et à tout niveaux. En haut, nous retrouvons d'infâmes pourris, qu'ils soient au pouvoir (Gaid Salah et Abdelkader Bensalah) et à l'opposition (le marxiste Tabbou, et l'ami des maçons Bouchachi)  et en bas, nous avons leur faire valoir immondes , les arabo-conservateurs, sclérosés, "novembristes" d'une part et les tarés berbéristes voulant faire une Kabylie indépendante et autonome...mais quand même sous la coupe israélienne. 

Si vous êtes réellement des nationalistes algériens, levez vous pour l'unité et la dignité, levez vous contre toute la mafia, contre tous ceux qui, de l'opposition frauduleuse au pouvoir assassin et véreux ont souillé notre terre , notre sol sacré.

Les histoires de drapeau berbère ne nous intéressent pas! il n'est qu'un drapeau d'une région, il ne sera jamais le drapeau de l'Algérie, mais il ne sera jamais un drapeau criminel. C'est un drapeau que nous devons respecter, comme drapeau d'une région, d'une forme d'identité. Le problème n'est pas le drapeau berbère, ni le drapeau palestiniens, d'ailleurs, le problème, c'est toute la vermine qui distille sa haine sur internet contre ces deux drapeaux, ceux qui, par tous les moyens, veulent détruire l'Algérie en prétendant l'aimer. 

mardi 4 juin 2019

Aïd Moubarek à tous!


En cette occasion de l'aïd el fiter, l'équipe d'El Afkar el Wataniya/CNPA vous souhaite d’excellentes fêtes de l'Aïd.


mardi 28 mai 2019

Kamel Fekhar à rejoint les poubelles de l'Histoire

Si il a été assassiné, j'aimerais féliciter son assassin, si il est mort de maladie ou de mort naturelle, ce n'est que justice divine. La mort de ce criminel, de ce monstre mêlé a tout ce qui touche de près ou de loin à l'instabilité de l'Algérie est une véritable bénédiction pour l'Algérie.


Nous y reviendrons, mais il y a tout un courant composé de séparatistes berbéristes (kabyles et mozabites) qui bouge de façon inquiétante en ce moment. Un courant qui a profité de ce Hirak, qui, au fil du temps est de plus en plus mal orienté, qui se dirige soit vers une démocratie libérale occidentaliste, soit vers un Etat militaire corrompu tenu par Gaid Salah et sa clique, soit vers un chaos  identitaire orchestré par les agents de Bernard Henri Lévy.

La mort de ce criminel parfaitement crétin qu'est Fekhar, est une véritable délivrance pour l'Algérie, une excellente nouvelle, car cet homme avait une capacité de nuisance phénoménale dans la région du M'zab, à tel point que les vrais Mozabites (Dieu merci, majoritaires) ont rejeté ses appels à la haine! Fekhar était un proche de Ferhat Mhenni, berbériste et sioniste assumé.

Espérons, que la région de Ghardaïa, qui a été très affectée par les graves conflits entre les "arabes" châ'anba et les mozabites ne se perpétuent pas à nouveau.

Fekhar et Mhenni... les ennemis de l'Algérie. 



mercredi 8 mai 2019

Le 8 mai, notre nationalisme est social et il ne mourra jamais!

Le 8 mai est un jour important pour tous les algériens, car il nous rappelle à quel point les démocraties occidentales sont génocidaires et ignobles!

Le 8 ai 1945 est pour nous autres un jour inoubliable, celui où des dizaines de milliers d'algériens périrent sous les balles de l'immonde république maçonnique française, cet Etat de profonde inspiration juive qui a occupé et souillé notre pays.

Aujourd’hui, jamais le 8 mai n'a été fêté en France avec autant de mépris. Sut la chaîne du service public français, France 3, est passé un documentaire nommé "39-45, les animaux dans la guerre" montrant que les animaux sont les victimes oubliées de la seconde guerre mondiale.

Ces chaines françaises et occidentales si prompt a présenter tous les 8 mai depuis 1945 des tas des documentaires , sur les pauvres juifs qui ont beaucoup souffert, sur les communistes et les résistants qui ont beaucoup souffert aussi, sur les sodomites qui ont beaucoup souffert, les francs-maçons etc... et maintenant les animaux, les animaux qui ont beaucoup souffert...

Il est aujourd'hui aisé de voir a quel point cette vermine démocratique libérale occidentale en a que faire des milliers de morts assassinés au nom de la liberté et des droits de l'homme.

Plus que jamais, notre voie restera celle d'un nationalisme radical et social, héritier de la mémoire de nos glorieux ancêtres, mort dignement pour le drapeau et le peuple! Nous combattrons à tout jamais cette immonde république française judéo-maçonnique qui de Charles X à De Gaulle en passant par Guy Mollet et Mitterrand à été l'ennemi principal de l'Algérie.
Et c'est entre autres raisons que nous soutenons l'élaboration d'une Europe nationale-socialiste souveraine et racialiste , débarrassée du spectre de l’ingérence et de l'impérialisme marchand, et qui puniras les ennemis mortels de l'Algérie.

L'Algérie  sera vengée tôt ou tard par les partisans de la Vérité universelle, la vérité cristalline, ces partisans du droit et de la hiérarchie, de la justice pure. L'Algérie aux Algériens! Une Terre-Une Race!

jeudi 2 mai 2019

Pourquoi il faut se méfier des propos de Patrick Poivre d’Arvor sur l’Algérie

Par Kamel M. – Des confrères ont repris les propos du journaliste français Patrick Poivre d’Arvor non sans fierté, suscitant de nombreuses réactions des lecteurs et des internautes algériens sur ce qu’ils considèrent être un éloge à l’égard du peuple algérien.

Mais faut-il vraiment se réjouir de l’analyse faite par l’ancien présentateur vedette du JT de TF1 ? Des observateurs se sont interrogés sur le choix d’une chaîne israélienne pro-sioniste pour évoquer la crise algérienne en se positionnant subrepticement en faveur des manifestations et, donc, contre le «régime en place». «Derrière la glorification du peuple algérien, il y a comme un non-dit», estime une source informée. «C’est une opération qui vise à attirer des téléspectateurs algériens qui, par un effet de buzz, s’y intéressent désormais», explique notre source.

L’interview de Patrick Poivre d’Arvor a surtout tourné autour d’Israël que le journaliste affirme avoir visité plusieurs fois dans le cadre de son travail. Le présentateur d’i24 n’a d’ailleurs pas manqué de mettre en avant ce qu’il considère être une aberration, à savoir qu’il n’existe pas de «vol direct entre Paris et Jérusalem». Une façon de dire qu’Al-Qods reviendrait de droit à l’Etat hébreu et qu’elle devrait, donc, en être la capitale.

La question des manifestations en Algérie a été effleurée, mais son évocation sur cette chaîne précisément, qui a déjà eu à commenter l’actualité algérienne par le passé, dit être «scrutée» à la loupe. En juillet 2018, i24 revenait sur la fête de l’indépendance en Algérie en remémorant les massacres d’Oran. La chaîne, dirigée par Frank Melloul, ancien conseiller de Dominique de Villepin à Matignon, retraçait, selon sa propre vision des faits et de façon orientée, les heures qui ont suivi l’annonce de la fin de la guerre à Oran, en parlant de «carnages» dont auraient été victimes les pieds-noirs à Oran et en occultant les crimes commis contre les Algériens.

«Pendant les six heures que la tuerie va durer (…), haches, couteaux, pistolets, pierres sortent des poches et des sacs. On tire, on lapide, on égorge. En quelques minutes, des dizaines de morts. Les cris des mourants sont couverts par ceux des assaillants», affirmait cette chaîne dont le siège se trouve à Tel-Aviv.

C’est dans cette même logique de stigmatisation et sur cette même chaîne que le journaliste xénophobe Eric Zemmour lançait une alerte au sujet d’une «guerre civile imminente» en France, en reprochant à l’Etat français d’être «dur contre les Gilets jaunes et mou contre les banlieues», en réponse à une question sur la mobilisation de l’armée pour intervenir lors des manifestations houleuses organisées à travers de nombreuses villes françaises tous les samedis et qui se soldent par des heurts, des saccages et des pillages.

Eric Zemmour incitait clairement à une intervention musclée contre la communauté musulmane concentrée dans les banlieues françaises, abandonnées et déshéritées, et brandissait le spectre de la guerre civile pour exacerber le sentiment de haine envers les Maghrébins et les Algériens tout particulièrement.

K. M.

Source: Algerie Patriotique

lundi 29 avril 2019

Pas si vite !

Par M. Aït Amara – Pendant que nos nombreux et fidèles lecteurs pleuraient la fermeture brutale mais volontaire d’Algeriepatriotique, les ennemis de l’Algérie pavoisaient, jubilaient, trinquaient à l’extinction d’une voix qui portait si fort qu’elle les rendait sourds à l’argument et au bon sens.



Chakib Khelil a été pris d’un subit accès d’euphorie à l’annonce de la fermeture du site, croyant faussement qu’un témoin gênant s’était à jamais tu. Le régime monarchique prédateur de Rabat a rameuté ses hordes sur les réseaux sociaux pour crier victoire précocement. Nicolas Beau a dégainé et tiré sans avoir vu que sa cible n’a pas totalement baissé son arme. Tous ces cercles – et d’autres – se figuraient qu’ils allaient planter le dernier clou dans le cercueil d’Algeriepatriotique mais, hélas pour eux, la bière était vide ; ils n’auront enterré que leurs illusions et leurs chimères.

Nous devons le retour d’Algeriepatriotique tout d’abord à nos nombreux lecteurs et amis qui nous ont reproché d’abandonner le combat au moment où l’Algérie vit des moments cruciaux de son histoire et où les manifestations pour le changement connaissent des manipulations sournoises visant à les dévier de leur trajectoire, en incitant à la division et à la confrontation entre les différentes composantes démocratiques et modernistes du pays, pour laisser la voie libre devant les fossoyeurs de la République et les néo-colons.

A ces lecteurs et amis, nous devions des explications quant à notre décision de nous retirer du champ médiatique. Leur écho nous est parvenu à travers leurs nombreux commentaires émouvants mais, surtout, revigorants, si bien que nous ne pouvions rester indifférents à leurs appels insistants à nous remettre à nos claviers pour dénoncer les amalgames, la confusion et les manipulations contre lesquels nous nous sommes révoltés en ayant décidé de ne pas nous en rendre les blâmables complices.

Beaucoup a été dit sur cette décision. Certains ont évoqué des pressions qu’Algeriepatriotique aurait subies et qui nous auraient contraints à mettre la clé sous le paillasson. Il n’en est rien. Personne ne peut imposer à Algeriepatriotique la conduite à suivre hormis ses lecteurs devant lesquels les animateurs du site sont exclusivement comptables.

Que soit définitivement levée, ici, l’équivoque sur les propriétaires d’Algeriepatriotique. Ni le général Mohamed Mediene, dit Toufik, ancien patron de l’ex-DRS, ni son fils ne sont liés au site ni de près ni de loin. Le journal électronique a été fondé en février 2012 par M. Aït Amara et Lotfi Nezzar, M. Aït Amara en étant le directeur, agissant en son âme et conscience et ne recevant aucune injonction de qui que ce soit.

Cette mise au point étant faite, Algeriepatriotique, journal d’information et d’opinion, renaît donc à la demande expresse de ses nombreux lecteurs dont nous saluons le niveau de conscience élevé qui nous engage à hisser celui du site au leur. C’est grâce à eux qu’Algeriepatriotique se renforce pour pouvoir affronter les ennemis de l’Algérie ligués pour faire s’élever le mensonge et la traitrise au-dessus de la vérité et de la justice.

M. A.-A.

Source: Algeriepatriotique

vendredi 26 avril 2019

Le patriotisme version TSA....

L'un des journalistes les plus mondialistes et le plus enjuivés qui existent en Algérie et qui essaye lamentablement de se faire un nom et une gloire , c'est bien Nidal Aloui, plumitif chez TSA (T'fou Sur l'Algérie) , journal électronique qui a le vent en poupe avec le Hirak populaire.

Le patriotisme d’aujourd’hui c’est de se dévouer pour son peuple et non de le soumettre encore et le dépouiller de ses richesses. Le patriotisme d’aujourd’hui ne doit pas être la haine des autres. Enfin, le patriotisme d’aujourd’hui c’est d’éviter de mettre en doute le patriotisme des autres Algériens.

Voilà le genre de messages distillés par cette ignoble individu...la haine des autres, clin do'il direct à l'adage du JUIF perfide Romain Gary  : "Le patriotisme c'est l'amour des siens. Le nationalisme c'est la haine des autres."

Non monsieur Aloui, le nationalisme c'est la défense imminente et vitale de son peuple, de son sang, de son héritage, la nationalisme monsieur Aloui c'est la dénonciation de l'ennemi, c'est combattre les gens qui veulent asservir la nation.

Mais ça, vos maîtres intellectuels juifs mondialistes vous l'ont supprimé de votre mode de pensée...

Dans ce Hirak, il y a décidément quelques harkis qui s'y sont infiltrés. M. Nidal Aloui, enjuivé voire juif lui-même , quand on dit ytna7aw ga3, il y a aussi la vermine de votre engeance!

L'Algérie aux algériens! Le système doit dégager, tout le système y compris son opposition bidon!