samedi 22 octobre 2011

La Suisse, prostituée des Islamistes!

La Suisse a dernièrement succombé à l'appel de l'ONG "Trial" qui s'occupe de la traque de criminel de guerre.
Et cette fois le criminel de guerre n'est autre que...le général à la retraite Khaled Nezzar , étonnant non?

Quoiqu'on pense de M. Nezzar, et à supposer qu'il soit criminel de guerre , on se demande bien pourquoi de très nombreux grands criminels de guerre notoires vont en Suisse et ne sont jamais inquiétés , d'autre part, le nombre de militants islamistes (dont certains amis de l'ONG Trial) est relativement très élevé en Suisse, mais bien sur, pour la Suisse , les islamistes radicaux et les sionistes, ne sont que des victimes du monde.

Pour faire bref, quand on voit qui sont les gens condamnés pour crimes de guerre, on se demande bien ce que signifie crime de guerre..si ce n'est peut-être le nouveau mot pour "combativité" ,"bravoure" ,"intransigeance"

Khaled Nazzar a été ministre de la Défense de l’État Algérien, il n'est pas exempt d'erreurs, tout responsable en commet, a fortiori lors d'une situation de terrible guerre contre un ennemi invisible , contre le terrorisme fanatique.
Mais de là a le qualifier de "criminel de guerre", il y a de la marge!

Exterminer et torturer des barbares assassins du peuple algérien est tout a fait LÉGITIME!

Que les donneurs de leçons de l'Occident putride condamnent l'Otan pour crimes de guerre, que ça soit en Libye ou en Serbie , où ses chiens on liquidé femme et enfants, bombardé écoles et hôpitaux, mais ça évidemment,ils ne le feront jamais...que dire d’Israël , glorifié de par le monde , y compris par des arabes , État terroriste jamais inquiété.

Le jour ou l'ONG Trial prendra en compte les millions de plaintes portés contre Israël pour crime de guerre et pouvoir faire interpeller un haut dignitaire sioniste ou atlantiste , ce jour là, on pourra parler d'équité.

La Suisse qui se révoltait contre les minarets, à juste titre d'ailleurs, c'est leur droit , tapine aujourd'hui et se donne aux Islamistes les plus radicaux , qui sont très certainement derrière ses plaintes contre l'ancien général.

Ici nous ne défendons en aucun cas M.Nezzar,et nous ne seront pas ses avocats, mais comprenez que derrière cette attaque c'est l'Algérie, l’État et l'armée algérienne qui sont attaqués, histoire de nous "mettre en appétit" avant un scénario à la libyenne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire