lundi 15 octobre 2012

Un livre digne d'intérêt: Israël au secours de l'Algérie française

Voici un livre , témoignage supplémentaire, mettant en exergue cette vielle haine à la fois talmudique et française.
Ce livre fait la lumière sur les liens intimes qui existaient entre le Mossad et l'OAS,alors bras armé de l'extrême droite française (des liens qui perdurent aujourd'hui sous d'autres formes)

Encore un témoignage qui démontre pourquoi la haine anti-algérienne est particulièrement tenace en France , et ce dépassant les clivages politiques. Il n'est pas rare de voir dans divers documentaires ou site d'anciens pieds-noirs la haine qu'ils avaient pour le fellagha (entendre par là le nationaliste algérien)alors qu'il y avait une indifférence voire une mansuétude pour les tunisiens, marocains et autres sub-sahariens.

La France est depuis 1789 (et sans répit aucun)une machine de guerre au service du Veau d'Or, qui a mené une politique d’extermination contre les Vendéens, les bretons, les corses, les basques, et certains récalcitrants français, mais aussi l'Afrique du Nord arabo-berbère et musulmane et plus particulièrement l'Algérie, terre des Saints, qui fut profondément décimée et anéantie par la folie maçonnique.

La France est aujourd'hui l'exemple même de la servilité, gouvernement esclave de Sion, et peuple suicidaire psychiquement mort se métissant pour atteindre sa mort physique.

Voici quelques infos sur le contenu de ce livre:

* En premier lieu parce que lorsqu'elle éclate en novembre 1954, l'État hébreu est un partenaire géostratégique et économique privilégié de la France. Ensuite parce que très vite, l'importante communauté de confession juive vivant dans les départements français d'Algérie paraît elle-aussi menacée par les nationalistes islamistes du FLN.
Partant de ce constat, Roland Lombardi a effectué un travail de recherche qui renouvelle les connaissances sur les enjeux géopolitiques du conflit.
Au secours de l'Algérie française éclaire la forte implication israélienne et celle des services secrets du Mossad à toutes les étapes du drame algérien. Parmi celles-ci, Lombardi révèle que la rupture avec la politique des dirigeants de la IVe République, opérée par De Gaulle à l'égard d'Israël a coïncidé avec le fossé grandissant séparant la politique gaulliste et les Français d'Algérie. Enfin, l'essai de Roland Lombardi met en lumière les liens tissés par le Mossad avec l'OAS et l'éphémère projet d'une partition permettant de regrouper sur une même partie de territoire les communautés européenne et juive sépharade.
Roland Lombardi, 35 ans, est d'origine corse. Il est né et a grandi à Marseille, dans le quartier de la Belle de Mai.
Ancien parachutiste des Troupes de marine, cadre à la Poste, titulaire d’un Master 2 en Histoire contemporaine, il poursuit, parallèlement à son activité professionnelle, des recherches universitaires sur les rapports entre la France, le Proche-Orient, l’Afrique du Nord et Israël.
Il est l’auteur d’une étude sur l’image, dans la presse française, de l'homme d'Etat israélien Ménahem Begin et d’un essai sur la politique à Marseille, Le Grand Gâchis, paru aux Éditions Prolégomènes en 2007.
Son Israël au secours de l'Algérie française, qui a rencontré un franc succès, est une véritable révélation, inédite et inattendue, de l'implication et des enjeux géopolitiques de l'Etat hébreu durant la guerre d'Algérie.
Doctorant à l'Institut de Recherches et d'Etudes sur le Monde Arabe et Musulman (IREMAM), il prépare actuellement une thèse de relations internationales sur la guerre du Liban et les relations franco-israéliennes durant ce conflit et surtout au regard de la nouvelle politique arabe de la France engagée à partir de 1962.


5 commentaires:

  1. Cher organisateur du site elafkarelwataniya,

    Je vous ai découvert par le biais du site "Les Intransigeants" et je vous contacte car notre dernier entretien réalisé avec Philippe Ploncard d'Assac peuvent très bien vous intéresser vu les articles que vous réalisez vous même.

    Le mondialisme - Entretien du 6 octobre 2012 :
    http://www.youtube.com/watch?v=HUuSIj4X7Ro&feature=plcp

    Cordialement.
    Florian.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le partage, c'est en effet très intéressant sur certains points, merci beaucoup.

    Cordialement,

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Français, je suis bien évidemment d'accord sur tout ce que vous dîtes ici. Néanmoins, j'aimerais que vous fassiez attention en utilisant le terme de "France". La France est tout de même bien plus que la République. Ce n'est pas la France qui a exterminé les vendéens mais la République puisqu'il existait une France vendéenne.
    C'est d'ailleurs, aussi pour cela qu'il reste tout de même un espoir de retrouver la France en supprimant la république judéo-maçonnique.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour nous faire découvrir cet ouvrage.

    RépondreSupprimer
  5. @ Vent Couvert,

    Bonjour,

    Il est évident qu'il y a encore en France (pour combien de temps encore...) des français et françaises se battant pour leur identité profonde, loin de l'idéologie revancharde pied noir ou raciste.
    La France est malheureusement aujourd'hui un Etat dont le fin fond des institutions sont souillés par des forces anti-européennes , non-européennes, donc de ce fait un Etat agressif, pernicieux , et persécuteur de sa propre population.
    Donc si je parle de la France, il faut entendre par là, la France occupée, le problème c'est qu'elle est occupée depuis 1789, et qu'elle a elle même occupé des territoires qui n'étaient pas Français à la base (Bretagne, Corse, Pays Basque...)

    Maintenant, il est out a votre honneur , évidemment, de garder espoir pour décapiter cette république de perfides assassins orientaux, mais permettez moi de ne pas trop y croire, même si j'espère sincèrement me tromper.

    Cordialement,

    RépondreSupprimer