jeudi 21 mars 2013

Attentat à Damas: la secte des assassins tue Cheikh Al Bouti et 41 fidèles dans une mosquée


Par Mourad Arbani (Algérie1)


Décidément la secte des assassins ne recule devant rien pour apporter malheur et destruction en Syrie. En effet, aujourd’hui vendredi, au cours d’un prêche, dans une mosquée du nord de Damas, le plus célèbre dignitaire religieux sunnite de Syrie, Cheikh Mohamed Saïd Ramadane al-Bouti (84 ans), a été tué avec 41 fidèles jeudi dans un attentat suicide, a indiqué la télévision officielle.

“Cheikh Mohammad Saïd al-Bouti, et 41 fidèles, dont son petit-fils, ont été tués et 84 personnes ont été blessées dans l’attentat qui a visé la mosquée al-Imane dans le quartier de Mazraa”, a indiqué le ministère de la santé.

L’agence officielle Sana a souligné, quant à elle, que le kamikaze avait actionné sa ceinture d’explosifs durant un cours religieux.

La chaîne d’information syrienne en continu a montré des corps gisant sur le sol, des membres dispersés sur des tapis maculés de sang.

“Le grand savant, Dr Mohammad Saïd al-Bouti, est tombé en martyr dans un attentat suicide terroriste commis à l’intérieur de la mosquée al-Imane”, a indiqué la télévision.

Appartenant à une grande tribu à cheval sur la Syrie, la Turquie et l’Irak, le dignitaire, né en 1929, est titulaire d’un doctorat de sciences islamiques obtenu à la célèbre université Al-Azhar du Caire.

Cet érudit, ami de l’Algérie, était célèbre en Syrie car c’est lui qui, chaque vendredi, délivrait un prêche à la télévision syrienne.

“A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournerons”

Voici un attentat dont les pourritures de médias occidentaux (plus particulièrement français) ne parlerons pas...pourquoi? parce qu'ils sont tous à la solde de Fabius et ses congénères congénitalement mauvais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire