jeudi 14 novembre 2013

L'avenir de l'Europe se situe entre le Jobbik et Xrisi Avgi !

Bien triste est l'avenir de ce contient...depuis 1945, les lois imposées en Europe et dans le monde entier ont fait que les peuples européens ont été enfumés par une propagande terrifiante, une attaque psychique sans pareil !

Étant à proximité du continent européen, et vivant dans cette dictature mondialiste inique,  en tant qu'algériens , et surtout en tant que nationalistes , il est de notre devoir de soutenir de n'importe quelle façon, ceux qui sont et seront des alliés naturels dans une perspéctive géopolitique mondiale.

Or, les deux mouvements politiques serieux en Europe qui sont en accord avec notre vision du monde sont très certainement Xrisi Avgi, le mouvement nationaliste radical grec, totalement anti sioniste et anti-turc, et naturellement pro-palestinien, et le Jobbik, parti nationaliste hongrois , aussi anti-sioniste, pro-palestinien mais...pro-turc! Où plutôt très proche du MHP, le parti des Loups Gris (intéressant mouvement quoiqu'on en dise ).
Militants de Xrisi Avgi brulant les torchons de l'Ennemi

Si demain une Algérie forte avec un État nationaliste radical doit voir le jour en Algérie, il devra choisir ses Alliés européens en Hongrie et en Grèce, et surtout pas en France, où une certaine Marine Le Pen et ces réseaux officieux (comme E&R. et le Bloc Identitaire) deviennent de plus en plus importants et s'allient avec Geert Wilders . La France est un pays où le nationalisme à presque toujours été sioniste (à l'exception de certains mouvements aujourd'hui disparus comme la FANE ou le PNFE, et quelques groupuscules aujourd'hui).
Un des nombreux tracts de la FANE (1966-1980), quand les nationaux-racialistes étaient anti-sionsites...


Il est inévitable qu'avec la grave crise économique qui traverse l'Europe actuellement, une poussée , somme toute naturelle, d'une forme de nationalisme va refaire surface, or les élites judaïques ont évidemment prévues le coup. C'est dans cette optique qu'ils ont dynamité la quasi totalité des mouvements nationalistes en Europe, particulièrement en France, en Angleterre, en Belgique et en Hollande.

Le courant national français a été le plus facile à "sioniser", car l'OAS était déjà par là (avec les fameux "commandos Delta" , composés en grande majorité de juifs à Oran et Constantine). Aujourd'hui le Rabbinat hexagonal a placé des pédérastes comme Florian Phillipot (très apprécié par E&R ) ou Louis Aliot , d'origine juif d'Algérie (aïe...), et même un Christian Bouchet, "antisioniste" de pacotille, marié a une juive en Israël et dont les amitiés judéo-antifascistes ne font plus mystère.

Dans les autres pays, c'était moins évident, surtout en Belgique, quand on connait les racines profondes du Vlaams Blok ou du VMO, totalement anti-juives et anti-sionistes, et... pro-palestiennes (même du coté wallon, citons la très grande figure qu'était le regretté Jean-Robert Debbaudt, bras droit fidèle de Léon Degrelle)...et malgré tout ça, le courant atlanto-sioniste a pris le dessus...

Bref, tout ça pour finalement affirmer clairement que la "résistance nationaliste et identitaire" en Europe n'est plus ce qu'elle était, en dehors de la Grèce et le Hongrie. 


3 commentaires:

  1. un nez crochu du nom de goldstein vient nous faire la morale, à rappeler que dans le roman 1984 de Georges Orwell, Goldstein est un faux ami qui veut vous aider mais vous poignarde toujours dans le dos à la fin.

    http://www.elwatan.com/actualite/l-algerie-est-le-seul-pays-de-la-region-qui-bloque-systematiquement-les-visites-des-ong-15-11-2013-235083_109.php

    RépondreSupprimer
  2. eric goldstein est un ami des terroristes de rachad qui veulent la destruction de notre patrie. ce sinistre goldstein au bien s'en mordre les doigts après l'élection de l'algérie au conseil des droits de l'homme, ce qui constitue une reconnaissance. que ce sale sioniste de golsdtein dont cela n'est guère étonnant qu'el watan lui offre ses colonnes pour sa propagande anti-algérienne, parle des droits de l'homme bafoués au sahara occidental et en palestine occupés.


    Rapports d’ONG : une campagne des lobbys de la drogue pour "embrouiller" les positions de l’Algérie (Ksentini)
    ALGER - Le président de la Commission nationale consultative pour la protection et la promotion des droits de l’homme (CNCPPDH), Farouk Ksentini, a affirmé mardi, à Alger, que les rapports négatifs rédigés par six organisations des droits de l’homme contre l’Algérie relèvent d’une campagne des lobbys de la drogue et du crime transfrontalier visant à "embrouiller" les positions de l’Algérie dans les tribunes internationales.

    "Ces rapports émanant de six organisations non-gouvernementales (ONG), dont Human Right Watch, à la veille de l’élection du Conseil onusien des droits de l’homme ne sont qu’une campagne enclenchée par les lobbys de la drogue et du crime transfrontalier visant à embrouiller les positions fermes de l’Algérie dans la lutte contre ces phénomènes et le financement du terrorisme", a déclaré M. Ksentini à l’APS.

    Il a ajouté que ces organisations "se manifestent quand il s’agit de noircir la situation en Algérie, sur les instigations d’instances et de parties financées par les barons de la drogue et de certaines personnes en fuite établis actuellement dans certaines capitales occidentales".

    Il a également indiqué que "les tentatives visant à tromper l’opinion publique internationale sur l’état des droits de l’homme et des libertés en Algérie, notamment les libertés syndicales, à la veille de l’élection du Conseil des droits de l’homme à laquelle l’Algérie est candidate, ne font que confirmer, encore une fois, que les lobbys marocains de la drogue et du crime transfrontalier continuent de cibler l’Algérie dans ses positions dans la lutte contre ces phénomènes et d’embrouiller celles-ci dans les tribunes internationales".

    "Nous avons dit et répété, à maintes reprises, aux organisations et instances internationales des droits de l’homme que la drogue marocaine était devenue une véritable arme contre l’Algérie, voilà qu’aujourd’hui, l’argent de ces groupes est utilisé pour ternir l’image de l’Algérie en essayant de l’éloigner de tout rôle qu’elle peut assumer dans des organismes internationaux tel que le Conseil des droits de l’homme", a souligné M. Ksentini.

    Il a, en outre, souligné que le rôle "positif" de l’Algérie dans ces organisations "menace les intérêts des lobbys de la drogue et du crime transfrontalier".

    "Alors que ces organisations internationales des droits de l’homme continuent de tourner le dos aux agressions israéliennes contre le peuple palestinien, aux violations des droits de l’homme au Sahara occidental et à de nombreux problèmes humanitaires au continent africain, elles attaquent l’Algérie dans une tentative d’étouffer sa voix qui s’élève contre les intérêts des lobbys internationaux au sein des instances internationales", a-t-il encore relevé.

    Il a affirmé que "le contenu de ces rapport ne reflète pas la réalité des droits de l’homme en Algérie, en témoignent, a-t-il dit, les rapports des organisations internationales des droits de l’homme qui ont visité les prisons, les écoles et les établissements de santé du pays et rencontré des syndicats et des organismes indépendants activant dans le domaine des droits de l’homme".
    http://www.aps.dz/Rapports-d-ONG-une-campagne-des.html

    RépondreSupprimer
  3. Salam habibi j'ai un petit truc pour toi qui incontestablement va te plaire https://www.youtube.com/watch?v=DQdPgRAmRf4&feature=youtube_gdata_player tendrement ton frère

    RépondreSupprimer