mardi 8 juillet 2014

Le gouvernement Sellal III ou le coup d'Etat tout en douceur



Il est évident que nous n'avons plus rien à espérer d'un gouvernement qui traine à rétablir l'ordre et la paix à Ghardaïa ou encore qui autorise la réouverture des synagogues en Algérie, rien a espérer d'un gouvernement qui s'occupe en priorité du bien être d'étrangers et laissent les algériens dans une misère noire...

Pour être honnête, depuis l'arrivée de Sellal aux commandes du gouvernement, nous avons vu notre dose d'infamies et d'humiliations augmenter de manière significative, entre les faqaqir, les batata, et surtout les " chaoui hacha rezk rabi" , c'est dire la médiocrité et la vilénie de cet insignifiant personnage sans envergure.
Distribuez des emplois monsieur Sellal, pas des cadeaux


D'autant plus que ce gouvernement est, de plus en plus, soupçonné de cultiver un régionalisme sournois, même si un peu plus assumé qu'avant. Il suffit de voir les villes et régions des ministres les plus importants, c'est frappant, les postes régaliens sont tous tenus par des gens originaires de Tlemcen ou environs proches. Ce qui ne veux évidemment pas dire que les gens de Tlemcen sont mauvais ou, pire coupables, bien loin de là (Tlemcen étant indéniablement un haut lieu de culture millénaire) mais la formation d'un clan, qu'il soit de l'Est ou de l'Ouest est éthiquement inqualifiable, surtout pour un pays comme le notre, qui est censé savoir que l'occupant a toujours voulu diviser notre peuple. Les Algériens sont égaux, de l'est à l'ouest et du nord au sud, seul la compétence devrait prévaloir...mais nous en sommes malheureusement bien loin.

En parlant de compétences, que dois t-on penser de Mohamed Aissa, sinistre ministre des Affaires Religieuses? Qui non seulement autorise la réouverture des synagogues mais aussi déclare que l’Algérie « collaborera avec les membres de la communauté chrétienne et leur permettra de pratiquer leur religion, de même que les juifs, dans le cadre des lois de la République », que veut dire "collaborer avec les juifs, dans les cadres des lois de la république"?  Déjà que les lois de la république algérienne ont souvent été outrepassées, piétinées mises entre parenthèses...alors "collaborer avec les juifs" dans le cadre de ses lois, ça n'est pas forcement de bon augure tout ça.

Un petit cours d'histoire à notre super-z'héros de la tolérance qu'est le ministre des affaires religieuses: En juillet 1962, une écrasante majorité de juifs ont quitté l'Algérie, pour beaucoup précipitamment, en emportant avec eux une haine farouche du FLN d'alors, puis progressivement, les conflits israélo-arabe aidant, l'infime minorité juive s'est mise à rétrécir tel une peau de chagrin, pour aller grossir les rangs de la communauté juive séfarade en France et aussi en Israël.  
 Bon nombre de juifs d'Algérie comptent dans les rangs de ceux qui ont fait leur "Alyah" en Israël, rejoignant très naturellement les rangs du parti Shass, parti fondamentaliste judaïque et sioniste en Israël.
  Ceux restés en France sont, il est vrai, un peu plus modérés, vu qu'ils fondent, dès 1963 des organisations sionistes presque exclusivement composés de juifs d'Algérie, dont l'Organisation Juive de Défense, militants que l'on retrouve au Bétar-Tagar et aujourd'hui, certains vieux soutenant leurs enfants au sein de la désormais connue LDJ (composée aussi en grande partie de séfarades) .

Voilà ce que sont les juifs d'Algérie, des gens hargneux, cultivant religieusement une haine sans borne pour l'Algérie et le peuple algérien souverain.

Par ailleurs, il paraitrait que dans l'esprit de notre cher ministre, quand on est contre ses idées, on est un salafiste, un wahabite, un fanatique etc... je crois que ça se passe de commentaires tant il est évidement que ce monsieur essaye surtout de contourner le débat.

Dans un tout autre registre, bien plus délicat, que fait le gouvernement Sellal pour apaiser les tensions à Ghardaïa?
Le 14 janvier dernier, notre premier ministre à été missionné pour rétablir l'ordre à Ghardaïa, parfait; nous avions de l'espoir pour cette grande ville d'Algérie. Monsieur Sellal a été le soir du Mawlid ennabaoui à la mosquée el Badr dans le quartier de Thénia, pour prier avec d'une part les mozabites et d'autre part les ch3anba, sauf que notre extraordinaire ministre, pourtant de rite malekite, à fait la prière du rite ibadhite... inutile de vous dire comment cela a été perçu par une grande majorité de malekites de la région... un fiasco ; et ça n'est qu'un détail! parmi tant d'autres fautes commises dans cette ville où la blessure peine à se refermer, au grand détriment des deux communautés.

Pour finir, sur une note encore plus sensible, un petit retour en arrière avec l'affaire Sonatrach/ Chakib Khelil ou plutôt l'affaire Saipem-Sonatrach, avec son lot de malversation financières sans précédent dans l'histoire de la corruption en Algérie (et pourtant, c'est pas facile de défrayer la chronique dans ce registre où l'on excelle); comment se fait-il que M. Sellal, pourtant chef de gouvernement à autorisé (ou en tout cas n'a pas empêché) la sortie du territoire national de M. Khelil , qui a été reçu au salon d'honneur de l'aéroport d'Oran pour fuir. C'est dire l'invraisemblance de la situation.
Quelques temps plus tard, le service de la DRS qui a enquêté sur l'affaire Sonatrach et M. Khelil est dissous, s'en est suivi le déferlement de haine d'une certaine caste contre l'un des généraux algériens les plus puissants.
 Chakib Khelil est décidément soit très puissant soit extrêmement bien protégé, pour ma part, je penche pour la deuxième.

Sans commentaires

Kaci Mohand



4 commentaires:

  1. Saha Ramdanek kho, ravi de te lire. J'espère que tout va pour le mieux pour toi et ta famille.
    Prions et souhaitons une mort rapide aux sous-hommes qui ne prennent au serieux que leurs maitres étrangers. Rapide car nous sommes à court de temps.
    Tahya El Djazair
    Salam

    RépondreSupprimer
  2. 'Aslama cher frère, tout va pour le mieux hamdoullah wa choukrou lillah! Oui le temps nous manque, et jamais l'Heure n'a été aussi proche. Ça fait plaisir de te lire agma.
    Que Dieu te protège toi et les tiens.
    Tahya El Djazaïr

    RépondreSupprimer
  3. pour bien vous informer Mr sellal est originaire de beni yalla guenzett si tu connais bien l'algerie c pas un chaouii .il est né a constantine et qu'il fasse sa priere avec des ibadites ou des sounites comme toi ca c pas dutt un probleme parceque toi t'as pas compris que l'algerie est une republique et c pas un etat religieux amigo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://www.youtube.com/watch?v=6pyxj29LlmQ

      Supprimer