jeudi 20 novembre 2014

Le Front National:Un parti anti-français, anti-aryen et sioniste (et surtout anti-algérien)

Une très intéressante analyse sur Sororité Aryenne:

Si le Front National vient à passer aux prochaines élections présidentielles, il y a fort à parier que les partis et groupuscules fascistes, racistes et traditionalistes seront encore plus persécutés qu'avant.

En effet, les partis classiques, et surtout le PS, ont besoin de ces partis et groupuscules  pour masquer leur vacuité doctrinale. Le "combat contre le fascisme" est un cache-misère bien commode pour donner à leurs actions une vague coloration morale et désintéressée. Mais si le FN vient à diriger la France, il aura à se débarrasser d'une réputation qui à l'étranger lui colle à la peau: celle d'être un parti fasciste.

 Enormément de partis nationalistes étrangers, par faible compréhension de la langue française, ou influencés par les médias de leurs pays, demeurent persuadés que le FN est un parti nationaliste au sens strict du terme, et fondent de grands espoirs sur lui. Ils n'ont aucune idée de ce qu'il est devenu depuis cinq ans, de sa judéophilie et de la mentalité générale de ses nouveaux militants, lesquels sont des plus en plus nombreux - les anciens ayant été virés ou en étant partis par  dégoût. Et leurs concitoyens non-politisés, ou ayant des convictions "politiquement correctes", sont tout aussi convaincus que le FN est un parti fasciste.

De cela, il découle que si Marine Le Pen se trouve un jour au pouvoir, elle devra pour des raisons diplomatiques et économiques démontrer au monde entier que le FN n'est pas un parti fasciste. Et pour en donner la preuve, elle n'aura d'autre solution que de s'acharner tout particulièrement sur les partis et groupuscules dits "d'extrême-droite". Si ceux-ci sont bien pratiques aux partis conventionnels pour justifier certaines de leurs actions, pour le FN ils deviendront une gêne qui devra être impitoyablement éradiquée, car l'amalgame qui est fait entre eux et le FN mettra longtemps à sortir des esprits. La mise au pouvoir du FN, qui apparaît de plus en plus autant programmée que celle de Sarkozy en 2005, risque de n'avoir d'autre but que de sonner définitivement le glas des espoirs nationalistes, traditionalistes et racialistes en France. C'est pour cette raison que -- sans donner de consignes de vote ou d'anti-vote qui devront être examinées en fonction des lieux et temps -- la Sororité Aryenne retire son soutien au Front National.

Brigid Trismegiste, Gynarque et fondatrice de la Sororité Aryenne


4 commentaires:

  1. Je reviens brièvement là-dessus, cette circulaire m'ayant valu un courrier varié et parfois haut en couleurs. Certains, par exemple, m'ont félicité et ont vu en nous de nouvelles ennemies du Front National, ce qui n'est pas le cas : disons que nous considérons désormais ce parti avec la même indifférence que l'UMP etc...

    D'autres par contre ont demandé à être désabonnés de notre bulletin dominical, certains me jetant à la tête mon http://sarahprieux.wordpress.com/allocution-du-22-mars-2014/ pour mieux exprimer leur déception!

    Mon père, qui est né en 1950, m'a raconté ce qui s'était passé en 1981 lorsque la gauche était revenue au pouvoir après une éclipse de quarante-cinq ans (lire à ce propos les savoureux souvenirs d'un autre "ancien" : http://propagandeinfos.wordpress.com/2014/10/03/bientot-en-vente-la-troisieme-decennie-de-mes-memoires/ ) : il y a eu au début quelques mesurettes, puis deux ans après un changement de gouvernement et tout a repris comme avant. Gageons que lorsque Marine Le Pen sera élue en 2017 il se passera à peu près la même chose, avec quelques membres du Bloc Identitaire dans le rôle des ministres communistes de Mitterrand. Et s'il y a "remigration", ce sera uniquement parce que les objectifs panraciaux sont d'ores et déjà atteint : plus de 50% de chromatodermes dans les grandes villes, qui eux resteront et prolifèreront. Ensuite le Front National aura beau jeu d'en faire des maires, des préfets et des députés, puisque les autres partis, pris au piège de l'accusation de racisme qu'ils ont eux-même inventé, ne sauront comment s'y opposer. Il y a donc fort à parier que la mise au pouvoir du FN dans trois ans ne sera que la pose du dernier rivet du pouvoir judéo-maçon ploutocratique sur la France.

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai qu'une chose à dire: Vous êtes visionnaire.

    Pourriez vous écrire, si vous en avez le temps, un article sur ce que serait la France, ainsi que sa relation au monde, si Marine Le Pen accêde à la plus haute magistrature? (Et notamment la place de l'immigration qui va rester, des juifs, d'une alliance avec les "identitaires" judéo-compatibles etc...) Et quelle sera la véritable opposition a cette énième mascarade rabbinique? Enfin bref, si vous avez le temps. ce serait bien utile de diffuser un article dans cette veine.

    Bien à vous,

    RépondreSupprimer
  3. La Marine le Pene ne pourrait être élue qu'avec la bénédiction du lobby juif.

    RépondreSupprimer
  4. Je pense qu'un petit photomontage vite fait sera aussi représentatif de ce que sera ce gouvernement en 2017 : http://www.casimages.com/i/141124070639865780.jpg

    RépondreSupprimer