mercredi 7 décembre 2016

La "dissidence" de Soral à Conversano: suite et fin

Un petit détour sur ce qui se passe actuellement dans les cercles dits "dissidents" en France , avec la récente mise en scène et lâche agression de Daniel Convesano, histrion provocateur certes, mais d'un point de vue politique, assez lucide sur bien des sujets, qui a été agressé par Alain Soral, que tout le monde sait qu'il est un triste bouffon , relativement cultivé mais imbu de sa personne et qui n'a néanmoins aucune culture en profondeur (quand le monsieur se targue d'avoir lu René Guénon ou Julius Evola, cela à toujours tendance à me faire sourire).

La "dissidence" donc, n'existe plus vraiment, elle n'est plus qu'un arbre desséché montrant par ailleurs qu'il n'y a plus aucune supériorité de l'esprit occidental sur l'esprit négroïde, vu que c'est un demi-nègre, en l’occurrence Dieudonné, qui a "animé" ce débat entre Alain Solal Soral et Daniel Conversano, c'était véritablement pitoyable, d'une part et d'autre, le ton suffisant et condescendant de Soral et une certaine hystérie "à la sicilienne" on va dire, de Daniel Conversano (pour lequel j'ai, en dépit de nombreux désaccords, une certaine "sympathie").

Avec un tel évènement, le milieu nationaliste français et européen actel a montré ce qu'il y a de plus bas et de plus mesquin, jetant le discrédit sur toute un tas de mini-mouvances. C'est dommage.

De toute cette brochette de personnalités de la dissidence, aucune ne s'en est sortie indemne, procès entre eux, insultes, dénonciations, menaces, violences physique, mythomanie et atteinte aux bonnes mœurs (Soral, Moualek et le Dieudonné en connaissent un bout!)

Bref, en France, le poison juif a réussi à venir à bout d'une façon éclatante d'un panel de personnages souvent intéressants par bien des aspects. Quel gâchis.

18 commentaires:

  1. Oui, c'est lamentable...
    Soral à prouvé son caractère simiesque.
    Quant à Conversano, son courage l'honore, mais si il est un peu naïf, le guet-apens est clairement établie. Cela a été monté de toute pièce par Dieudonné et Soral pour faire monter l'audience de la médiocre émission "niveau zero", qui d'ailleurs porte bien son nom. Les audience de soral et dieudo ne cessent de baisser. CQFD.

    RépondreSupprimer
  2. En tout cas Soral est un babtou plus solide que converlevo, converlevo n'a meme pas été foutu de lui rendre une droite ne serait ce que pour sauver l'honneur.
    D'ailleurs sa voie nazillarde et ses airs effeminés me font plus pensé à conchita wurtz qu'a Benito Mussolini...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas faux, mais Soral affronte qui il veut, certaines personnes l'ont fait pleurer comme une femmelette! (véridique!)

      Conversano, c'est un peu comme le dirceteur de Rivarol (dont j'ai oublié le nom) ils n'nt une agressivité que litteraire et virtuelle, mais pas du genre a défoncer quelqu'un. En tout cas, Conversano a un courage que , par exemple je n'aurais certainement jamais, celui de se montrer publiquement. En dépit de nos divergenaces profondes, c'est une chose que je trouve sympathique.

      Supprimer
    2. Le directeur de Rivarol s'appelle Jérome Bourbon

      Il m'arrive parfois d'acheter un exemplaire de Rivarol de temps en temps. De très bon articles y sont publiés.

      Cela nous montre qu'en tant que nationaliste, notre formation racialiste et identitaire ne doit pas seulement se limiter qu'à lire des livres d'écrivains nationalistes et à débattre sur des blogs .

      Notre formation physique ( musculation + sport de combat+ endurance) est un pilier essentiel afin de pouvoir, un jour ou l'autre, faire triompher nos idées et notre combat.

      Supprimer
    3. Tu as tout compris; il faut faire de nos corps des forteresses mobiles, blindés spirituellement, idéologiquement et physiquement.

      Supprimer
  3. Personnellement je ne suis fan ni de Soral ( et de sa prétendue RAIE-CON-SILIA-SION) ni de Conversano.

    Cependant, quad bien meme Conversano ne fait que de cracher sur les Arabes et les Muzz, il a le mérite de ne pas nous lécher les babouches ( et tant mieux) et de vouloir épurer la France, tout comme nous désirons épurer l'Algérie.

    Le public de Solal n'est composé que de célibataires Maghrébines de 35-40 ans, islamo-bisounoursisées etremariées à des Gwers ainsi que de Maghrébins fragiles incapables d'auto-critique et qui ne sont bons qu'à aboyyer à longueur de journée " ci li jouif, ci li siounistes, woulla woulla la dissidonce akhy"

    Les voilà maintenant qui se mettent tous à défendre leur Gourou Solal ( qui se tape fraichement leurs soeurs, Réconciliation Oblige !) et à le remercier d'avoir taper le "néo-nazi" et "raciste" Conversano.

    Et pourquoi pas une réconciliation en Algérie avec les noirs " bien éduqués", qui "respectent le pays" et "ne foutent pas bordel" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Et pourquoi pas une réconciliation en Algérie avec les noirs " bien éduqués", qui "respectent le pays" et "ne foutent pas bordel" ?"
      Je n'avais pas ri de la journée! cette nuit c'est fait! :-)

      Supprimer
    2. Sans déconner Kaci

      Comment vouloir "réconcilier" d'une part des blancs d'origine nordique, de culture "greco-romaine" ( enfin, plutot de ce qu'il en reste) et de religion Catholico-Laique et d'autre part des Nord-Africains, de culture arabo-berbère, de religion islamique et de sous-culture rap-rnb-salafo-ikhwano-racaille ( Que Dieu nous en éloigne) ?

      Supprimer
    3. Il n'y a pas de réconciliation qui tienne, je n'ai JAMAIS cru a une réconciliation entre races dont tout oppose, par ailleurs, je ne cherche aucunemen a me réconcilier avec personne. Les gens nous déclarant la guerre et qui sont nuiible à l'Algérie (et l'Afrique du Nord d'ailleurs) c'est simple: Guerre Totale.

      Supprimer
    4. Si il y a des "Réconciliations" à mener, elles doivent se faire entre nous, je pense notamment à des réconciliations du style :

      - Marocains et Algériens
      - Algériens et Egyptiens
      - Maghrébins de France et Maghrébins d'Afrique du Nord
      - Berbères arabisés et Berbères berberophones

      Supprimer
  4. Mon avis sur l'embrouille entre Conversano et Soral :
    La plupart des Maghrébins qui suivent Soral sont des beurs fragiles paumés et déracinés, incapables d'auto-critique et qui ne sont bons qu'à aboyer toute la journée " Ci la fote di siounistes, ci li jouif, li fronc macon, woula la dissidonce akhy"


    Ainsi que des Maghrébines de 30 à40 ans, qui sont mariées à des gwers et qui ainsi pensent pouvoir faire accepter à leurs darons de se prendre de fleury michon dans le cul toute la journée grâce à la "Réconciliation".

    Les Maghrébins qui aiment Soral, vous méritez bien l'injure de "bougnoules".

    Vous voulez la réconciliation car vous ne voulez pas retourner au bled pour y travailler et pour retrouver la terre de vos ancêtres.

    Je n'ai pas de sympathie pour Conversano, mais au moins lui souhaite épurer la France, de tout ce que n'est pas Européen, tout comme nous, Nationalistes Nord-Africains authentiques, souhaitons épurer l'Afrique du Nord de la peste négroide ( ainsi que de la peste touristique Européenne, et de l'impérialisme Néo-Ottoman)

    Si demain un Algérien du bled, propose une "réconciliation" avec les noirs vivant en Algérie et qui se comportent bien et respectent les lois.

    Qu'es ce que vous faites ? Uppercut ou Mawachi gueri dans la tête ?Soral a démontré sa mentalité de nègre en agressant Conversano de la sorte.

    N'oubliez pas de lui donnez le num de vos soeurs et de vous réconcilier avec lui. "Si si la Dissidonce!!"

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, pas besoin de commenter Soral et Dieudo... Par contre Conversano ne vaut guère mieux, ça a viré comme Lelay à nous pomper avec des conséquences que nous connaissons bien mais tout en prenant un soin habile à masquer les causes. Je rappelle que le nationalisme en ce qui concerne la France prend sa source comme réaction à 1789, ce qui n'est évidemment pas mentionné chez ces guignols. Toute cette clique ne font qu'entacher (sciemment?) notre combat. Ne pas perdre de vue que l'ennemi (le même que le votre) est diaboliquement habile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TRES JUSTE! (un des commentaires les plus judicieux que j'ai pu lire sur la question) Merci. Salutations.

      Supprimer
  6. Cette fois, soral a bien montré son vrai visage, ce personnage sinistre et ignoble ne mérite pas qu'on débatte avec lui
    Quant à conversano, bien que je ne suis pas d'accord avec lui au sujet de l'islam et des musulmans, je tiens à le féliciter car il a eu le courage de continuer le débat malgré l'agression sauvage de soral et a montré sa volonté de dialoguer pacifiquement contrairement au voyou soral

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une vision que je respecte totalement, vous avez raison.Cependant ne pas perdre de vue que quand on est face a un ennemi, on se prépare au pire.Toujours.

      Supprimer
    2. Le plus intéressant parmi les nationalistes français à mes yeux, reste Laurent Ozon.
      Pour conversano, je le trouve très médiocre, la dissidence française ne me concerne pas .
      Merci pour ce fou rire .
      Sinon j'ai été étonné de voir dieudo se la jouer racialiste noir et prôner la remigration en Afrique. Je le trouve plus honnête que quand il était anti communautariste et pro métissage, tout en mettant en avant de façon paradoxale, sa part noir.

      Supprimer
  7. Conversano a fait preuve de bêtise, il en a payé les conséquences. Soral savait que conversano ne s'était jamais battu de sa vie, il en avait fait mention dans une ses vidéos. Le poupétophile à simplement voulu effacer le souvenir de sa dérobade pathétique face à mukuna sur la tronche du rital, minable. Conversano exprime publiquement ce que le sordide poupétophile dit en off. L'anti-maghrebisme de conversano est selon moi bien moins sournois que celui de grosal.

    RépondreSupprimer
  8. certain vont probablment me trouver optimiste pour rien, mais je ne peux m'empecher de voir une lueur d'espoir lors de ce debat lamentable surtout à la toute fin quand dieudonné prends chacun des protagonistes en apparté.

    Que ce soit conversano, soral et meme dieudonné tout les 3 prônent au jour d’hui la remigration, soit la separation des races.

    Meme dieudonné qui a toujours eu ses 25 dernières années ce coté gauchiasse abruti metissolatre pronant le meme discours qu'attali (fin des frontieres, des races, des religions...), ne rêve que de fuir ce climat multi-raciale qui rend l'ambiance en France si délétère et prône la séparation.

    Que l'idée de séparation des races et de remigration face sont chemin dans l'esprit des gens meme les plus gauchiassisés, et briser une bonne fois pour toute ce baratin de fraternité universelle melangophile sans pour autant qu'il y est des effusions de sang (le moins possible en tout cas...)

    C'est la seule chose qui importe.

    RépondreSupprimer