mercredi 4 janvier 2017

Hospitalisation de Djaâfar Beck : Culture, ENTV et radios aux abonnés absents


 Je met en ligne ce texte d'Algerie1, car d'une part c'est absolument VRAI et en plus Djaafar Beck est l'un des humoristes- et artiste accompli-  qui m'a marqué dans ma jeunesse, tant par son humour bon enfant que par son patriotisme à l'état naturel et sans se forcer, je lui souhaite le meilleur.

Voilà presque une semaine que le grand comédien Djaâfar Beck est hospitalisé à l’hôpital Mustapha Bacha (Alger) et que depuis tout ce temps, aucun responsable du ministère de la culture ou de ses entités sous-tutelle, ni aucun responsable de la télévision et de la radio n'ont daigné rendre visite à l'ancien moudjahid, qui a rejoint la wilaya 1 en 1957, et qui se bat contre la maladie.
Il est vrai que ces gens préfèrent, être présents lors des enterrements pour se pavaner devant les caméras et les micros faisant preuve d'éloquence et de larmes de crocodile.
Pour ne pas oublier:
Opérette avec Sissani et Djaffar Beck ( 1963 )

Une belle opérette patriotique qui par ailleurs  dénonce l'émigration des algériens en France et l'aspect antitraditionel de la France. O tempora, o mores...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire