vendredi 22 juin 2018

Il y a des centaines de Merzouk Touati en Algérie!



Merzouk Touati est un blogueur -en fait un blagueur- qui sois disant est "antisystème" et donc est assez critique envers toutes sortes de lois gouvernementales.
Le soucis est que ce blogueur était en contact de manière relativement déclarée avec l'entité sioniste, plus précisément avec un cadre du Mossad avec qui il a eu des contacts.

Il a très largement mérité ces 7 an de prison, et c'est même assez clément.

Le seul problème c'est qu'il y a une petite armée de Merzouk Touati en Algérie, il suffit de voir la petite bande de jeunes activistes proches d'Amnesty International , organisation sioniste qui a défendu Merzouk Touati (on défends toujours sa tribu évidemment...) .

Voire aussi du côté du nouveau format d'El Manchar, torchon virtuel à l'humour parfois lourdingue mis en place par Nazim Baya, mais aussi des animateurs radio, des journalistes, des artistes connus et moins connus, qui forment dans leur totalité une orme de réseau Stay Behind prêts pour une révolution "tranquille" en Algérie. Une révolution qui parait malheureusement inévitable. Tant le Système semble l'appeler de tout ses vœux.

Pour sauver l'Algérie, le changement devra se faire avec une élite nationaliste et patriote véritable, un front d'action patriotique levé par une jeunesse pas forcément contestataire, mais consciente de la gravité de la crise que nous traversons et des enjeux. L'avenir se trace avec des idées tranchantes comme les frontières se tracent à coup d'épée. Il faudrait imposer une ligne radicalement nationaliste dans le débat. 




(Sur cette vidéo, Merzouk Touati est en interview avec un cadre du Mossad, comme l'écrivait Victoir Hugo "Juif qui parle, bouche qui ment")

4 commentaires:

  1. concernant cette affaire, il y a des revelations comme quoi l'État algérien fait du business avec Israël, qu'il y a des relations amicales et que l'état d'Israël à aucune raison de déstabiliser un pays ami comme l'Algérie.

    je sais pas si c'est vrai mais partons du constat que si, ça serait très mauvais que l'opinion publique apprenne ça... déjà quand Ouyahia dit que l'Algérie fait du business avec les pieds noirs, c'est limite.

    Après faut pas oublier qu'en algerie, il y'a beaucoup d'entreprises qui font du business a l'international et seul dieu sait si des entreprises font réellement du business avec israël mais c'est pas improbable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très just en effet. C'est aussi peut être, de la part du gars du Mossad, un lâcher de "ballon sonde" pour jstement faire croire à la duplicité de notre Etat. Leur capacité de nuisance par la déinformation est assez grande.

      Supprimer
  2. Je ne suis ni du coté du gouvernement ni du coté de l'opposition, je suis du coté de l'Algérie tout simplement. Je n'ai jamais été un critique du gouvernement algérien mais j'estime qu'il commet pas mal d'erreurs dans certains domaines. La "Révolution" n'aura jamais lieu en Algérie car les algériens sont plus ou moins conscients de la gravité d'une telle chose surtout avec tout ce qui se passe dans le monde arabe depuis 2011 ("Printemps kharabe") mais aussi le souvenir de la décennie noire des 90. Concernant le clown Marzouk Touati, je le connais bien, c'est un menteur et un manipulateur. Un bérbéro-sionniste quoi.

    Mimoune.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sages paroles agma. Pour ma part, la seule voie que je suis est cele d'une Algérie unie, stable et forte, en epérant une politique interieure et etrangère fondamentalement antijuive et anti-immigration.

      Supprimer