jeudi 26 mars 2015

25000 Clandestins subsahariens en Algérie: M. Belaïz, on veut des pereuves!

Le nombre de ressortissants de pays africains se trouvant en situation irrégulière en Algérie ne dépasse pas 25.000, a déclaré, jeudi, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Tayeb Belaïz.
Intervenant devant les membres du Conseil de la Nation à l’occasion de la séance des questions orales, il a précisé que leur nombre « ne dépasse pas 25.000 migrants de dix nationalités » tout en soutenant que l’État avait aménagé des centres dans les wilayas pour les prendre en charge.
Évoquant les migrants clandestins nigériens, dont beaucoup ont été rapatriés à la demande de leur gouvernement, le ministre a fait savoir qu’une deuxième opération de rapatriement était prévue fin mars.

M. le Ministre, nous aimerions savoir d'où vous détenez de telles informations, alors que la situation concernant ces immigrés est alarmante de part et d'autre du pays, au mois d'Aout dernier un officier de police  d'une ville du sud du pays m'a personnellement avancé le chiffre de 3000 maliens. 

Certes, vous avez un peu nettoyé la capitale et les proches banlieues , mais c'est loin d'être le cas pour le pays tout entier. Des témoignages provenant d'Oran et de Sétif font mention également de plusieurs millier de ses clandestins. 

A moins que vous leur ayez octroyés des visas...à ce moment là nous allons nous retrouver avec des criminels "en situation régulière". 

M. Belaïz, vous savez pertinemment que ce pays est une "amana", et ces étrangers ne font pas partie du lot! Dites vous bien que nous ne subirons jamais l'invasion de notre pays!

                                                                                                                                         K.M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire