mercredi 13 avril 2016

Croissance économique : Le plus dur est à venir

Le ministère des finances a eu raison de lancer un emprunt obligataire populaire pour financer les investissements. La caisse de l’Etat se vide et le fond de régulation des recettes (FRR) tarit jour après jour ; et pourrait même ne pas survivre d’ici à l’été prochain.
C’est le triste tableau que renvoie la situation financière du pays que le FMI vient de souligner à grands traits dans son dernier rapport sur les perspectives de l’économie mondiale. Et pour l’Algérie elles ne sont guère rassurantes avec une série de chiffres qui dévissent et d’autres qui montent.
Le Fonds monétaire international (FMI) révise à la baisse les perspectives de croissance pour l’Algérie pour 2017. On n’atteindra même pas la barre psychologique des 3%.
L’institution prévoit en effet un taux de croissance du PIB algérien de 2,9% en 2017 contre  3.4% pour 2016. L’effondrement des cours du pétrole, unique source de financement de l’économie nationale en a  été pour beaucoup.
Le FMI prévoit également une « dégradation » du marché du travail, conséquence logique et automatique de la décrue économique. Du coup, le taux de chômage va connaitre une tendance inverse pour atteindre 12,1% en 2017  contre 11.3% en 2016.

Des chiffres renversants

Ces mauvaises perspectives du FMI pour l’Algérie vont se vérifier aussi au niveau du solde du trésor dont le déficit sera accentué pour culminer à 17,1% à la fin 2016 contre 15,7 en 2015  avant de se stabiliser à hauteur de 16,2% en 2017.
Maigre consolation, l’institution de Bretton-Woods, s’attend à un « léger ralentissement » du rythme de l’inflation devant passer de 4.8% en 2015 à 4.3% en 2016, puis 4% en 2017.
Pas suffisant pour rendre le sourire à nos responsables qui doivent se préparer à trouver urgemment l’argent  pour financer les projets d’investissements mais aussi les dépenses pléthoriques de fonctionnement.
On comprend mieux pourquoi les autorités tentent vaille que vaille d’attirer l’argent de l’informel quitte à le faire passer à la lessiveuse en ces temps de vaches maigres.
Et dire que le FMI qui annonce ces mauvais chiffres, a dû contracter en 2012, une prêt de 5 milliards de dollars auprès de l’Algérie pour financer ses actions ! Mais entre temps, les prix du pétrole ont provoqué la bourrasque que le gouvernement n’a pas prévue…

5 commentaires:

  1. Mehdi Hannibaal19 avril 2016 à 04:21

    @KM

    Il faut que l'Algérie diversifie son économie en se lançant dans l'industrie, l'armement et le développement de start-up

    D'ailleurs il serait temps que les Algériens prennent la fourche et le râteau et se mettent à développer l'agriculture du pays au lieu de laisser des millions de terre en jachère, avant que ce ne soit des envahisseurs khels ou des chinois qui le fassent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très juste... ça devient fortement pénible de voir l'héritage agricole tomber dans l'oubli... de moins en moins d'agriculteurs, beucoup de nos frères ne veulent plus se retrouser les manches et préfèren suiver ce putain de modèle occidental de merde... véritable machine à enjuiver et à affaiblir.

      Supprimer
    2. il faut reformer travailler plus plan d'investissement, plan d'action pour aider les jeunes
      qui ont des diplômes la terre agricole ,elevage en grand masse ,l'eau , rassembler les indicateur qui ont des brevet d'invention pour crée le sable du sahara produire de l'electricité il faut travailler le cerveau et réagir rapidement ,et l'éducation d'élite vous avez tout pour réussir

      Supprimer
    3. l'algerie et affaiblit parce que y'a des fuite des cerveau pourquoi problème de l'ectricité et d'eau et de logement qui sont pas au point il faut plus d'hopital plus de formation remise a niveau et plus de bac travailler la terre et plus d'élevage manque de confiance niveau politique qui sont pas vraiment installer car y'a corrumption l'algerie fait des effort mais pas assez il y'a du travail croyez moi il faut rassembler les indicateur qui ont des brevet d'invention il faut crée quelque chose s'est dans le profondeur de votre subconscience que vous aller detecter la raison et de l'intélligence vous avez tout les outils

      Supprimer
    4. rassembler les indicateur qui ont des brevet d'invention pour crer de l'electricité avec le sable du sahara

      Supprimer