lundi 2 janvier 2017

Aux putinophiles et putinolâtres! Nous ne capitulerons JAMAIS!


Il est toujours à la fois fantastique et amusant  de voir à quel point l'homme à la mémoire courte, surtout quand on est engagé politiquement.

Aujourd'hui les "ténors" du nationalisme et des "dissidences" sont très souvent pro-Poutine, en admiration devant le régime de Moscou, de cette vermine néo-soviétique.

J'ai moi même été dans l'erreur et soutenu Poutine avant de comprendre l'erreur fondamentale que j'ai commise.
En tant que nationaliste radical, héritier de la doctrine fasciste et nationale-socialiste et en tant que musulman nord-africain, il m'est impossible d'adhérer a cette vague pro-Poutine.

Car c'est une double trahison: Poutine est le parfait exemple de la reconversion des cadres les plus redoutable du parti communiste soviétique, le PCUS et son service le redoutable KGB, devenu FSB, avec le même état d'esprit tordu et criminel.

N'oubliez jamais que notre pays a subi l'influence néfaste des soviétiques, des trotskistes français, des milieux de gauche de différents pays, ce qui a affaibli le nationalisme ethnique intrinsèque au FLN/ALN historique. S'en est suivi une sourde et honteuse "chasse aux sorcières" , une purge digne du procès de Moscou, qui a éliminé des cadres nationalistes "fascisto-compatibles" pourrions nous dire, ainsi de nombreux anonymes ont fini exilé, écartés et marginalisés, comme ce fut le cas de Malek Bennabi entre autre.

Enfin Vladimir Poutine n'a jamais été un ennemi d’Israël, vu qu'il appartient de façon organique à un système qui a été crée par le rabbinat mondial, a savoir le soviétisme, le communisme international.

Nous pouvons être souverains et libre, sans avoir à "choisir son camp", ni l'OTAN ni Poutine, ni même Trump en réalité. Notre camp c'est celui de l'Emir Abedelkader, de Amirouche, d'Adolf Hitler et de Saddam Hussein. Poutine, jamais!

8 commentaires:

  1. Poutine n'applique en réalité qu'une politique Néo-Bolchévique, certes moins mondialiste et anti-traditionnelle que les USA et consort... Mais bon, le vénin de la peste bobo gaucho bolchévo coule dans ses veines.


    Il n'y a rien qu'à voir sa politique impérialiste à l'égard de l'Ukraine, ainsi que des républiques du Caucase pour s'en rendre compte (Géorgie, Tchétchénie, Abkhazie, Daguestan...)

    Pour Bachar Al Assad, même si je ne suis pas son ami ni un admirateur de sa personnalité, j'estime que nous devons quand même préféré son camp dans le conflit qui se passe en Syrie.

    RépondreSupprimer
  2. Concernant poutine et assad (et peut-être même pour trump), je dirais plutôt wait and see, en attendant la suite des événements. Seul l'avenir nous dira s'ils avaient raison ou pas.

    Mimoune.

    RépondreSupprimer
  3. poutine est ethniquement juif et lier a tous un réseaux juif cosmopolite farouchement anti blanc entre autre, il n'est pas un allier pour nous

    il est en effet illusoire de croire que les juifs aurait perdus le contrôle de la Russie a la fin de l'URSS .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je respecte votre avis mais je ne suis pas d'accord avec vous

      Supprimer
  4. "Poutine farouchement anti blanc" Cocasse comme refexion, à Moscou tu croises un negre tout les 4 jours, à Paris toute les 4 secondes, à Alger tout les quart d'heure dans certains coins.

    Lorsque atalli en 2006 a suggérer à Poutine de faire entrer 1 millions de nègres par an en Russie pour combler le déficit de population, la réponse de Poutine à été la politique nataliste lancé des 2007, dans le genre anti white on peut trouver pire...
    .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la politique nataliste de poutine est une bonne chose mais elle ne profite pas que aux slaves blanc .

      il y a divers population non blanche sur l'immense territoire russe ,poutine n'a pas besoin de négre il a divers race batarde mongoloïde sous la main

      Moscou devient une ville asiatique et la Sibérie va devenir chinoise par l'immigration illégale téléguidé par le parti communiste chinois sans forte opposition de poutine .

      poutine est ultra pro israéliens il a même payer un appartement a son ancienne maitresse d'école juive en Israël ,il a ouvert un musée de la tolérance en Russie, soutiens la visions alliée de la deuxièmes guerre mondiale

      il promeut "l'holocauste" mené des campagne anti raciste contre le racisme des slaves , fait abattre des nationaliste ethnique russe
      et cerise sur le gâteaux cette années il va faire célébré les 100 ans de la révolution judéo bolchévique qui a tué des dizaine de millions de slaves !

      poutine n'a pas l'air aussi toxique que le pouvoir juif en occident en apparence, mais d'est qu'on creuse vraiment on voit ce qu'il en est vraiment .

      Supprimer
    2. quand au caractère anti blanc (supposé) de poutine je parlé surtout de son entourage et je faisais référence entra autre a Moshe Kantor patron d'une certaine Barbara spectre une juive suédoise bien connue de certains. mais je ne vais pas m'étendre sur le sujet il y a trop a dire est ce n'est pas le sujet de ce blog .

      a savoir également que poutine est lié aux même puissance juive que celle qui ont fait élire Trump .

      Supprimer
  5. Le régime de Poutine et du juif Medvedev est , et pour sur, le grand résponsable de l'ignoble persécution des nationalistes radicaux en Russie. Juste ça, ça me suffit pour dire que Poutine est une infpame pourriture..surtout qu'il nous fait croire qu'ils sont financé par l'Occident...mais bien sur!

    RépondreSupprimer