vendredi 23 juin 2017

Dans le viseur de la DGSN.


La Direction Générale de la Sureté Nationale, très certainement par le biais de son nouveau directeur, à décidé de franchir un cap extrêmement inquiétant , celui de réduire la liberté d'expression nationaliste et patriote algérienne, faisant la "chasse aux racistes" et nous impsat ainsi de nous taire face à l'envahissement et la déliquescence de notre pays.

Nous qui avons toujours été respectueux des forces de l'ordre, notamment dans leur combat acharné contre le terrorisme, sommes aujourd'hui assez dubitatifs quand aux motivations extrêmement douteuses du DGSN, et de sa nouvelle equipe: la destruction du socle racial arabo-berbère en Algérie, et son remplacement par la race noire subsaharienne. "Cerise sur le gateau" du plan sioniste de destruction des pays souverains. Méthode classique.

Notre blog est extrêmement surveillé, et à l'heure où je vous parle je suis certainement aussi dans le viseur de la police de la pensée. des informations me sont parvenues à ce sujet. Cela dit je continuerais a publier , à m'exprimer et dénoncer ce fléau tant que j'en aurais la possibilité. et si je dois finir en prison ou abattu, au moins j'aurais la conscience tranquille.

L'Algérie aux algériens, Allah yerham echouhada!

                                                                                                                 Kaci Mohand

7 commentaires:

  1. Le combat continu quoi qu'il en soit ! Nous n'allons pas nous taire et rester les bras croisés ! l'aile gauchiste du pouvoir veut détruire l'Algérie à tout prix au nom du panafricanisme et d'un certain Islam "humaniste", nous ne voulons pas du cas par cas, nous voulons l'expulsion de tous les réfugiés africains de chez nous, y'en a marre ya sahbi !!!

    L'Algérie aux algériens ! Tahia El Djazair wa Allah yarham echouhada !

    Mimoune.

    RépondreSupprimer
  2. il y'a vraiment que des laches au pouvoir ! deja qu'ils font pas grande, le minimum serait de faire quelque chose contre ce negres qui font chier la population sinon ça risque de se terminer dans un bain de sang (et quand je dis bain de sang, les neo-harkis seront dans le lot)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-) oui mais bon, ne cautionnons pas la violence hein... du moins pas sur ce portail, après ls flics vont tout me coller sur le dos! (ils sont pas loin de le faire! ahahah!)

      Supprimer
    2. biensur nous cautionnons pas la violence, je dis seulement qu'elle va se developper dans la société algérienne, il y'en a deja et il y'en aura encore.

      Supprimer
    3. Il faut vraiment que les bisounours arretent avec leur panafricanisme, deja qu'on s'entend pas avec les marocains alors ces envahisseurs subsahariens..

      Supprimer
  3. impenssable il y a ne serait ce qu'un mois... D'ou ils sortent ses gens la, personne ne dit rien, tout passe comme une lettre à la poste.

    RépondreSupprimer
  4. karim vous avez raison pas de violence mais c'est le ras le bol contre ces africains qui se permettent tout en Algérie. Aucune guerre au mali en ce moment, donc plus de refugiés de guerre africains le reste nigériens doivent quitter notre pays nous devons faire un minimum en organisant des manifs selon la réglementation algérienne. Si on ne fait rien l'Algérie sera ravagée par ces envahisseurs qui ont des habitudes non conformes à notre société.

    RépondreSupprimer